Les violences, déterminants de la santé dans le parcours migratoire

0
41

Les violences subies au cours du parcours migratoire ont rendu la notion de survie de plus en plus prégnante parmi les populations en situation de mobilité.
Les violences s’observent autant au travers des récits que par des symptômes observés parmi les populations exilées qui fréquentent les différents centres de santé de l’association. Elles constituent un élément déterminant de la santé dans le parcours migratoire.
L’étude sur les violences policières envers les migrants et les réfugiés en transit, menée sur le territoire belge en 2018, constitue le socle de notre discussion en tant qu’elle traduit l’une des formes de violences caractéristiques subies sur le parcours migratoire.

 

Table-ronde animée par  
Nathalie Godard, responsable du pôle Appui et politiques publiques, MdM
avec la participation de :

Stéphane Heymans, directeur des opérations, MdM Belgique
Violences policières envers les migrants et les réfugiés en transit : étude menée sur le territoire belge en 2018
 
Alexandre Le Clève, membre de Trajectoires,
Étude Trajectoires « Ni Sains, Ni Saufs » sur les enfants non accompagnés dans le Nord de la France, 2016
 
Laura Reques-Sastre, référente épidémiologie, MdM
État des lieux sur les violences subies en Libye et en Europe (Italie et France) par les migrants ayant transité par la Libye CASO Saint-Denis, résultats préliminaires
 
GRAND TÉMOIN : Yves Pascouau, directeur de European Migration Law et coordinateur de Migrationsenquestions.fr
Lire les actes

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments