Calais été 2015, des chocs et des leçons de vie

Calais8-01

Les bénévoles et les salarié(e)s qui ont répondu à notre mobilisation d’urgence sont tous revenus abasourdis. Choqués par l’inacceptable de ce qu’ils ont vu et par la terrible honte qu’ils ont éprouvée qu’un tel bidonville puisse exister en France, ils ont été impressionné par le calme et la patience de « ces migrants qui nous auront beaucoup appris de la vie »

 

Quinze jours dans la jungle de Calais
par Max Plantavid, médecin bénévole au Caso de Toulouse, publié dans Lettre et débats, journal de la délégation Midi-Pyrénées

 

Le bidonville de Calais est-il en France ?
Par Mady Denantes, Laurence Thibert, Hannane Mouhim,  et Pascal Teulade

 

Intervenante santé au sein de la « jungle calaisienne »
Interview d’Aurélie Denoual, infirmière salariée à Calais. Parue dans Le Raban. 

 

Les migrants, qui nous auront beaucoup appris de la vie
Par Bernard Esnault, médecin bénévole à Calais

 

Honte d’être citoyenne du pays des droits de l’homme
Par Jacqueline Madeline, médecins bénévole à Calais

 

Voir du pays
Par Caroline Nallet, médiatrice bénévole à Calais

 

Toute la misère du monde est bien là, mais nous ne sommes décidément pas prêts à l’accueillir
Par Michel Roland, médecin bénévole à Calais

 

Fatigue, blessures, brûlures, chants, danse et bulles de savon
Par Corine Vincent, bénévole à Calais

 

 

 

 


Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>