Opération Sourire : 25 ans, le bel âge

superJo-light

Dessin de Camille, une amie de Joséphine, chirurgienne, la veille de son départ au Pakistan

 

L’Opération Sourire (OS) de Médecins du Monde (MdM) a célébré ses 25 ans au cours d’une soirée festive qui s’est déroulée le 12 décembre 2014 à Paris au « Laboratoire ». Cet événement réunissait les équipes de l’OS, de nombreux acteurs de MdM France dont son président Thierry Brigaud, des membres du réseau international de MdM et des représentants du sponsor de l’OS, la Fondation L’Oréal. S’en est suivie, le lendemain, la journée de rencontre annuelle de l’Opération Sourire, dans la continuité de celles organisées depuis la signature de la charte en 2011. L’objectif étant de présenter les activités et les enjeux des différentes missions, d’échanger sur la qualité des pratiques et autour d’ateliers thématiques spécialisés.

 

Médecins du Monde fête les 25 ans de L’Opération Sourire
Par Gérard Pascal, membre du Conseil d’Administration

 

25 ans, le bel âge ! L’âge mûr pour dresser un 1er bilan et plonger dans le monde des adultes.
Par Sophie Poisson, Chargée de projet Opération Sourire

 

 

baguette

Journal de l’Opération Sourire au Pakistan du 6 au 20 septembre 2014
Par Joséphine Guislain, chirurgienne bénévole

 

L’humanitaire, une de mes raisons de vivre
Par Anne-Marie Gouvet, médecin anesthésiste bénévole

 

Un mois au Cambodge, journal de bord (2012)
Par Philippe Micheau, chirurgien bénévole depuis 1990

 

 

 

RÉSEAU INTERNATIONAL

 

La charte du réseau international a été rédigée par les membres du réseau international en 2011

 

MdM Japon est né avec l’Opération Sourire
Interview audio de Nao Kuroyanagi, directrice générale de MdM Japon

 

Opération Sourire will soon celebrate its 5th anniversary and has become an essential programme for MdM Netherlands
English

Audio interview of Arianne de Jong, MdM Netherlands director

 

 

ARCHIVES

 

Un livret a été publié pour les 25 ans de l’OS
Au sommaire :
Cambodge, naissance d’une mission - par le chirurgien François Foussadier, fondateur de l’OS
Compagnonnage et formation : la mission partage de l’Opération Sourire témoignages de Borin Tep et Issa Elh Ousmane, formés par les médecins de l’Opération Sourire
Changer le regard des autres : l’objectif de réinsertion socialeNoéline, opérée d’une fente labio-palatine et Sophean, opérée de méningo-encephalocèle
Rendre au corps sa libertéSathea, 7 ans, opérée de séquelles de brûlures
Faire don d’un sourireJean-Jacques, 3 ans, opéré d’une fente labio-palatines
Sourire à nouveau : le noma et autres pathologiesAïssatou, opéré du noma
Lire la version intégrale du livret

 

Vidéos
Spot des 25 ans                                                                Interview de François Foussadier
  

Transmission des compétences (Cambodge)             Ann You (Cambodge)
  

Sophy (Cambodge)                                                            Portrait d’Olivia (Madagascar)
  

Angelo et sa famille (Madagascar)                                  Madagascar 2012: Récit d’une opération sourire
  

 

 

 

 

 

 

 

 


Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

3 commentaires

Commentaires

  • JOSBE Alain dit :

    Bonjour a toutes et à tous,
    je suis toujours heureux d’avoir des nouvelles de « l’ opération sourire » j’ai regardé avec attention le compte rendu du Pakistan, mais je suis étonné que l’on ne parle pas de la machine a faire les conformateurs de visages, j’ ai terminé sa fabrication moi-même sur place, et je l’ ai installé a l’hôpital au 1 er étage ? qu’est elle devenue ? au centre nous en utilisons une systématiquement sinon les résultats ne sont pas aussi bons
    ce serai sympa de me donner des nouvelles, parce que j’ai l’impression d’avoir fait cela pour rien. grosse bises a tout le monde, Alain.

    • Philippe Patenôtre dit :

      Bonsoir Alain,

      Je rentre donc d’Islamabad et me suis enquis de cette fameuse machine auprès du Dr Tasneem et de Mme Valérie Khan.

      La bonne nouvelle d’abord : la machine existe toujours quelque part dans l’hôpital. Je n’ai néanmoins pas pu la voir, la personne détentrice de la clé pour ouvrir la porte étant absente.

      La mauvaise est que, d’après mes interlocuteurs, cette machine n’est pas complète, ou en tout cas personne n’a su la faire fonctionner. Je propose d’étudier ce problème plus à fond la prochaine fois, en Septembre en principe.

      Une question : quid des consommables ? ce genre de masque est en principe fait d’une feuille d’acrylique et je n’en n’ai pas vu au marché…

      Bien cordialement.

      Philippe Patenôtre.

      • JOSBE Alain dit :

        Bonjour Philippe,
        merci beaucoup de m’avoir répondu. pour que cela fonctionne il manque beaucoup de choses. d’abord la technique de la prise de l’empreinte, le moulage et la première application ( de quelques heures a quelques jours) puis un suivi dans la mesure du possible. techniquement : il manque : oui les plaques de plastiques (je n’en ai pas trouvé de compatibles sur place, mais le temps m’était compté) la résistance électrique ne convient pas, j’en ai acheté ici, il manque également un robinet d’air (banal)
        si vous arrivez à un résultat positif, merci par avance de me le dire. amitiés, Alain.